top of page
Blog: Blog2
Rechercher
  • Photo du rédacteurJulien Dubourdieu

Douleurs ovariennes et sensibilité du dos chez les juments

Dernière mise à jour : 23 févr.

Avec l'arrivée du printemps et l’allongement des jours les juments commencent à avoir leurs premières chaleurs. Pour certaines juments les chaleurs sont une période difficile qui s'accompagne de douleurs et sensibilités dans le dos. Les ovaires sont directement liés à la région lombaire par des ligaments. En fonction de l'évolution du poids des ovaires avant l'ovulation, les juments ressentent des douleurs lombaires. Ces douleurs, peuvent induire des contractures qui perturbent les juments dans leur dos même après le cycle de chaleur.


Éviter les tensions dans la ligne du dessus


En photo ci-contre, Délia une jument anglo-arabe très sensible et émotive, c'est une jument qui était très contractée dans la ligne du dessus (nuque, dos...), avec une accentuation du problème lors des chaleurs. La stratégie payante avec cette jument a été d'apporter un maximum de confort à la jument dans sa ligne du dessus. Embouchure douce , suppression de la muserolle et protection de la nuque qui peut accumuler beaucoup de tensions.




Porter une grande attention à l'adaptation de la selle


Pour le dos, même si la jument est facile à seller et sa selle bien adaptée, nous avons choisi de lui faire un amortisseur anatomique sur mesure. Cette gamme présente l'avantage de ne pas changer les réglages d'une selle bien adaptée au dos du cheval. Notre feutre souple apporte du confort et amorti les chocs que peut induire le cavalier. Ces chocs peuvent être perçus comme une vraie agression pour une jument très sensible du dos en période de chaleur.


Sur les juments avec des chaleurs douloureuses il est aussi très important que le siège de la selle ne soit pas en déséquilibre arrière. Quand le point bas du siège est trop reculé, le poids du cavalier est placé derrière le centre de gravité du cheval. La répartition du poids via l'arçon n'est donc pas homogène et on surcharge la zone arrière de la selle. C'est source de problèmes musculosquelettiques sur la zone des dernières vertèbres thoraciques ou premières vertèbres lombaires. On comprend facilement la douleur que provoquer une selle en déséquilibre sur une jument dont la zone lombaire est déjà sensible à cause des chaleurs.

Selle avec un siège en déséquilibre arrière


N'hésitez pas à nous demander conseils nous pouvons adapter tous nos produits à la morphologie et aux problématiques de votre cheval

2 862 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page