Rechercher
  • Julien Dubourdieu

Blessure au passage de sangle : nos solutions et conseils techniques

Dernière mise à jour : 4 juin

Une blessure au passage de sangle peut être extrêmement problématique pour le cheval au travail. Que cela soit une gonfle au passage de sangle ou une plaie, il ne faut pas les négliger. Dans cet article nous vous présentons les différents types de blessures, leurs causes et nos solutions techniques.


Le passage de sangle est une zone importante pour le cheval monté, c’est en effet l’endroit où la sangle passe pour maintenir la selle sur le dos du cheval. Les blessures causées par la sangle à cet endroit sont le plus souvent bénignes mais handicapantes. Le cavalier ne pourra pas sangler le cheval durant la phase de guérison.


Certains facteurs prédisposent le cheval à une blessure au passage de sangle :

  • La morphologie : les chevaux avec un passage de sangle très avancé et court sont souvent sujet à des blessures à cet endroit. Cela est encore plus vrai s’ils ont un ventre assez rond. La sangle sera donc maintenue en avant contre le coudre qui viendra la frotter à chaque foulée.


  • Les chevaux à la peau sensible : c’est souvent le cas des chevaux avec près du sang qui ont une peau très fine qui blesse donc plus rapidement s’il y a des frottements ou pressions.


  • Les chevaux qui transpirent beaucoup durant le travail : le sel contenu dans la transpiration peut accentuer l’irritation est l’apparition de blessure au passage de sangle


  • Le sanglage : trop lâche la sangle peut bouger et augmenter les frottements ou au contraire beaucoup trop serré et alors la surpression peut favoriser les gonfles


En plus de cela, un mauvais pansage peut être un facteur aggravant (marques de transpiration non enlevées et ou présence de sable).



Nido : Jument sujette aux blessures au passage de sangle. Elle possède un passage de sangle avancé, un ventre un rond qui pousse la sangle vers le coude. De plus elle a la peau sensible

Irritation et plaie au passage de sangle


Nous parlerons ici des plaies de harnachement, c’est-à-dire les blessures provoquées par le matériel.

Sur certains chevaux à la peau fragile, les matières synthétiques peuvent provoquer des irritations au niveau du passage de sangle. Le poil est encore présent mais on remarquera une irritation de la peau et parfois le développement de petites croûtes. Il est important d’agir avant que la zone se dépile et qu’une plaie se forme. Il faudra dans un premier temps vérifier l’état de la sangle et sa propreté et ne pas hésiter à partir sur des matériaux naturels plus adaptés aux chevaux sensibles.



Lorsque l’on ne se rend pas compte à temps des irritations ou alors s’il y a la présence de facteurs prédisposant on peut arriver à des plaies au passage de sangle. Ci-contre une plaie qui a été provoqué en 1 séance. La jument a des facteurs la prédisposant aux blessures : passage de sangle avancé, ventre rond qui maintien la sangle en avant. La jument ayant en plus une peau fine et sensible une séance avec une sangle en matière synthétique a suffit à la blesser.


La plaie ci-dessus n’est pas accompagnée d’une gonfle mais cela peut parfois être le cas.






Gonfle au passage de sangle


La surpression au niveau du passage de sangle peut également engendrer des gonfles. Les gonfles molles au passage de sangle sont en fait de petits œdèmes sous cutanés (accumulation de lymphe sous la peau). On peut les comparer à une ampoule chez l’humain. Il s’agit d’une inflammation locale vous pouvez utiliser le froid pour aider à résorber une gonfle. Ce n’est pas très grave mais il est important de trouver l’origine de la gonfle et de résoudre le problème pour éviter qu’elle se reforme.


Sangle cheval anti-blessure

Comme tous les produits Cavalier Responsable j’ai commencé à travailler sur les sangles anti-blessure pour mes chevaux. C’est pour Nido, la jument que vous avez vu au début de cet article que j’ai créé cette sangle confort mouton. Elle a un passage de sangle assez avancé, un ventre rond qui incite la sangle à rester en avant, une peau sensible et transpire pas mal au travail. Elle a donc tous les facteurs pour blesser et c’est ce qui se passait assez régulièrement. Après plusieurs prototypes j’ai créé une sangle 100 % naturelle, confortable, souple et hypoallergénique.



La partie contre le cheval est en feutre mouton noir hypoallergénique, aucun produit chimique est utilisé dans la préparation de la laine puis du feutre. C’est la couleur naturelle de la laine, on évite donc tout risque d’allergie ou irritation.


Le matelassage de la sangle est en laine naturelle pour apporter de l’amorti et du confort. Le corps de la sangle est en jute matière naturelle, respirante et souple.


Des élastiques des 2 cotés pour ajuster le sanglage au mieux. On obtient une sangle confortable et souple, cela supprime donc les frottements sur les chevaux avec un passage de sangle très court la sangle va s’adapter et laisser passer le coude sans irriter ou blesser le passage de sangle.


Le feutre et la laine étant des isolants naturels et le tissu en jute très respirant, les chevaux ne transpirent pas beaucoup sous cette sangle. L’entretien est facile, lavage au jet d’eau et le séchage rapide.



Cette sangle a supprimé tous les problèmes de blessures sur la jument, nous avons même pu la remonter avant que le poil repousse totalement de l’ancienne blessure. La plaie a fini de se soigner sans problème en continuant le travail avec la sangle mouton noir hypoallergénique.


Nous réalisons également des sangles en cuir doublées feutre et matelassées laine que vous pouvez découvrir sur notre boutique en ligne


Toutes nos sangles mouton noir permettent d'éviter les blessures au passage de sangle. Nous réalisons des modèles sur mesure si besoin. Sangle demi-lune, déportée avec ou sans élastique.....


993 vues0 commentaire