Rechercher
  • Julien Dubourdieu

Amortisseur à cale : précautions d’utilisation

L’amortisseur à cales est un outil assez commun, on en trouve très facilement, mais c’est un outil à manier avec précaution. L’objectif d’un amortisseur avec cales est de rétablir l’équilibre d’une selle. En effet, pour que le cheval puisse avoir une bonne locomotion et que le cavalier soit à l’aise dans son équilibre, il est important que le centre de gravité du cavalier sur sa selle corresponde à celui du cheval. Pour cela il faut que le point le plus bas du siège de la selle se trouve au niveau de la vertèbre T13 (voir notre article sur l’effet d’une selle trop en avant).

Quand utiliser un amortisseur à cales ?

Selle en déséquilibre avant :

Sur une selle en déséquilibre avant, le cavalier se sent envoyé vers l’encolure du cheval. Ce cas de figure se présente sur les chevaux fait en plongeant (croupe plus haute que le garrot) ou sur des chevaux avec le rein carpé. On retrouve aussi cette problématique sur des chevaux avec un dos droit sans trop de garrot et une selle avec une arcade trop large. Dans ce cas la selle pique du nez et le cavalier est déséquilibré vers l’avant.


Selle en déséquilibre arrière :

La selle en déséquilibre arrière est un problème assez répandu, le point le plus bas du siège se retrouve en arrière du centre de gravité du cheval. Le poids du cavalier est appliqué plus en arrière et peu créer des contractures et des douleurs sur certains chevaux. D’autant plus si la selle est un peu longue par rapport au dos du cheval (rappel de la zone à seller sur le dos d’un cheval via ce lien) . On trouve des selles en déséquilibre arrière sur les chevaux fait en montant et les chevaux avec un garrot prononcé.


Utilisation d'un amortisseur à cale : les erreurs à éviter

Avant de se précipiter vers un amortisseur à cale et d’y ajouter 2 cales avant ou 2 cales arrière, il faut vérifier sa selle. La première chose à faire est de contrôler l’adaptation de l’arcade de garrot. Arcade trop large ou trop serrée, il est impératif de régler le problème avant de parler de rééquilibrage.

La correction par un amortisseur doit être légère, elle doit compenser un manque de volume des matelassures. Si vous avez besoin de corriger de plusieurs cm c’est que l’arçon de votre selle n’est absolument pas adapté à la forme du dos de votre cheval. Dans ce dernier cas la correction de l’équilibre pourra créer encore plus de problèmes. C’est ce qu’on voit fréquemment quand les cavaliers mettent des cales arrière sur une selle avec une arcade trop large. Toute la pression vient se concentrer sur le garrot du cheval.


Être à l’écoute de son cheval et trouver le bon compromis :


Pour conclure cet article, l’essentiel est d’être conscient de l’adaptation de sa selle par rapport à la morphologie de son ou ses chevaux. A partir de là, il faut trouver des compromis pour rapprocher au maximum le centre de gravité du cavalier de celui du cheval. Les amortisseurs à cale sont à utiliser avec précaution pour moi il ne faut pas dépasser 5 mm de correction.

Au-delà, il faut vérifier sa selle en détail pour être sûr de ne pas créer plus de problème qu’à l’origine.


N’hésitez pas à nous solliciter pour un conseil technique, nous adaptons notre gamme d’amortisseurs aux différentes morphologies de dos et selles.



348 vues0 commentaire