Rechercher
  • Julien Dubourdieu

Et si le simple fait de reculer sa selle amené à une remise en cause profonde de son équitation ?

Mis à jour : oct. 15

Expériences de terrain : selle trop en avant attention danger « Je sais bien que ma selle est trop en avant, mais si je la recule, je ne me sens pas bien»

Seller un cheval fait partie du b.a.-ba de l’équitation, sur le papier rien de bien compliqué mais en réalité beaucoup de cavaliers commettent des erreurs qui peuvent avoir des conséquences sérieuses sur le cheval.

Lors de mes sorties en compétition ou en visite chez des clients j’observe toujours la façon dont les cavaliers positionnent la selle sur le dos de leur cheval. Force est de constater que beaucoup ont tendance à mettre la selle beaucoup trop en avant.

Une selle trop avancée a des conséquences sur la locomotion du cheval, elle bloque l’épaule et si elle n’est pas parfaitement adaptée, augmente la pression sur le garrot. Ceci impacte directement le confort du cheval, détériore l’étendue des allures et la qualité des sauts.


Rappels pour bien positionner sa selle :

Un bon exercice pour mieux appréhender le placement de la selle est de tracer la "zone à seller" sur le dos de son cheval. Pour cela utilisez une craie.

Pour positionner sa selle correctement il faut que l’arcade de garrot se trouve à 2 doigts derrière l’épaule (la scapula pour être précis) du cheval. On peut se servir du clou d’arcade situé sous le petit quartier comme point de repère pour localiser l’arcade. Il faut aussi faire attention que la selle ne soit pas trop en arrière et ne dépasse pas la dernière côte.




« Je sais bien que ma selle est trop en avant, mais si je la recule, je ne me sens pas bien»

Je suis toujours surpris lorsque je fais remarquer à des clients que leur selle est trop en avant. Certains le savent, mais continuent dans ce sens car ils ne se sentent pas bien avec une selle plus reculée. On va essayer de comprendre pourquoi.

Plusieurs études scientifiques ont démontré que si on veut minimiser les déséquilibres chez le cheval, il est important que le centre de gravité du cheval, de la selle et du cavalier soient alignés. C’est cette position centrée et cet équilibre vertical que l’on retrouve chez les cavaliers de haut niveau. Le centre de gravité du cheval étant au niveau de la vertèbre T13, il est difficile de pouvoir se centrer avec une selle trop en avant.




Pourquoi alors de nombreux cavaliers persistent, même en connaissance de cause, à seller en avant ?


Je vais vous livrer ma vision des choses, ayant moi-même était confronté à cette problématique. Lorsque l’on place sa selle correctement, effectivement, on peut se sentir moins bien. Mais pour moi cela révèle uniquement que notre cheval, ne travaille pas dans une juste attitude. Il manque d’impulsion, il n’engage pas assez ses postérieurs, ne monte pas son dos, on n’a pas l’impression de se sentir porté.


Sur un cheval qui ne se propulse pas, qui ne monte pas son dos, une selle placée très en avant va donner une fausse impression d’impulsion, mais en réalité c’est uniquement du déséquilibre vers l’avant. Avoir des ambitions sportives significatives avec un cheval déséquilibré n’est pas viable sur le long terme et ne permet pas d’exprimer pleinement son potentiel.


Et si le simple fait de reculer sa selle amené à une remise en cause profonde de son équitation ?...

1,020 vues

©2019 par Cavalier Responsable. Créé avec Wix.com